Type de mesures piézométriques

Les premières mesures piézométriques encodées dans la base de données de la Direction des Eaux Souterraines datent de 1933.

En 2022, la Direction des eaux souterraines dispose de mesures piézométriques régulières sur près de 260 stations, toutes relevées régulièrement. Les mesures réalisées couvrent les principaux aquifères exploités en Wallonie. En fonction de l'appareillage utilisé, on distingue deux types de mesures piézométriques : les mesures manuelles et les mesures automatiques.

 

Les mesures manuelles

Les mesures manuelles sont réalisées par un opérateur de la DESo à l'aide d'une sonde électrique à ruban métrique. Au contact de l'eau, la sonde émet un signal lumineux et/ou sonore. Les données sont encodées manuellement dans la base de données WISKI. Ces relevés se font à des fréquences diverses, mensuelle à trimestrielle, fonction de la disponibilité des agents et des conditions d'accessibilité à la station.

mesureManuelle-resize300x400.jpg
Mesure manuelle, à l'aide d'une sonde piézométrique, dans un piézomètre non équipé d'un système de mesure automatique

 

Les mesures automatiques

Depuis 2010, 235 stations ont été équipées d'un capteur de pression hydrostatique immergé et d'un appareil d'acquisition des données qui enregistre le niveau de l'eau au pas de temps horaire. La récupération des données enregistrées se fait par télétransmission (GSM/GPRS) de manière automatique vers la base de données WISKI. Lorsque la télétransmission n'est pas possible (par exemple en cas de faiblesse du réseau), la récupération des données est réalisée (par infrarouge) lors de passages de contrôle. Les données sont ensuite importées dans la base de données WISKI.

Les passages de contrôle sont prévus tous les 2 à 3 mois. Ils sont destinés à vérifier la concordance entre le niveau piézométrique fourni par le capteur et le niveau mesuré manuellement à l'aide d'une sonde à ruban. L'éventuelle déviation est directement corrigée sur place par un réétalonnage du capteur de pression.

Les mesures horaires enregistrées sont validées régulièrement afin de permettre, si nécessaire, la correction des anomalies (dérives, pompage d'essai, etc.) et ensuite consolidées en données journalières. Ce sont ces données journalières qui sont publiées et téléchargeables sur ce site piezometrie.wallonie.be

En général, la validation des données est réalisée tous les 2 mois. Cependant, afin de faire bénéficier le public des données les plus récentes, les mesures horaires sont consolidées en données journalières de manière automatique et publiées sur le site sans avoir été contrôlées au préalable. Les données publiées sont donc susceptibles d'être corrigées après validation.

capteurPressionHydrostatique2-resize1000x323.jpg
Piézomètres équipés d'un capteur de pression hydrostatique

Cookie Disclaimer

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

En poursuivant votre navigation sur ce site , vous acceptez les conditions d'utilisation des cookies.